Ventilation positive

Accueil » Ventilation mécanique » Ventilation positive
Vous souhaitez éviter toute déperdition de chaleur, ou bien vous assurer de respirer un air parfaitement recyclé dans votre intérieur ? La ventilation positive ou ventilation positive hygroréglable (VPH) est certainement le système qu’il vous faut. Plutôt que de renouveler l’air ambiant, ce choix permet de limiter l’entrée de certaines impuretés et palie à certaines limites observables avec une VMC (ventilation mécanique contrôlée).

En réalité, le fonctionnement d’une ventilation positive consiste à faire l’inverse d’une ventilation mécanique contrôlée. Au lieu d’expulser vers l’extérieur l’air de votre maison humide, impur, pour le remplacer par de l’air frais, ce système va filtrer l’air aspiré, le tempérer et le déshumidifier, pour le réinjecter dans votre intérieur une fois purifié. Ainsi, moins de risque de perte de chaleur, moins d’impuretés venant de l’extérieur chez vous, et une capacité d’aspiration jusqu’à quatre fois supérieure à un système de VMC classique !

Si vous choisissez de faire confiance à IÉNY, nos techniciens qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et formés aux nouvelles normes sauront vous conseiller, vous accompagner et interviendront rapidement pour installer dans votre maison, le meilleur système de ventilation d’air pour votre intérieur. Nous vous proposons un rendez-vous sous 8 jours après votre premier contact pour établir un diagnostic et un devis détaillé de l’intervention nécessaire, pour que vous respiriez un air pur et tempéré en toutes saisons.

VPH EOLETEC

FAQ

Quelle différence entre une VMC et une ventilation positive ?

Si l’objectif de ces deux dispositifs reste le même, à savoir, purifier et déshumidifier l’air de votre intérieur, leur fonctionnement diffère. Pour fonctionner, une VMC va extraire l’air impur de votre intérieur, et le remplacer en injectant de l’air frais venu de l’extérieur. Si cette méthode vous permet un renouvellement régulier de l’atmosphère de votre maison, elle revêt tout de même quelques limites. En effet, l’air extérieur est parfois chargé en pollution qui pourrait nuire à la qualité de votre environnement intérieur. Par ailleurs, cet air se doit d’être réchauffé une fois entré. Cela peut alors entraîner quelques déperditions de chaleur.

Une ventilation positive règle cette problématique en créant une forme de circuit de purification. L’air de votre intérieur est extrait, purifié, réchauffé, pour ensuite être réinjecté dans votre espace de vie. Ainsi, les limites liées à un renouvellement trop brusque peuvent être éliminées, et votre confort s’en voit optimisé.

Comment installer une ventilation positive ?

Contrairement à certains modèles de VMC, installer une ventilation positive est simple, et nécessite peu d’étapes. D’abord, la partie contenant le moteur du dispositif ainsi que le filtre peut être disposée dans les combles de votre maison, pour plus de discrétion, mais peut également être laissée apparente sans risque de dysfonctionnement. Ensuite, des prises d’air se doivent d’être installées en façade de votre bâtisse, ou bien sur le toit en fonction de la disposition requise. Vous pourrez alors profiter de votre système de ventilation positive, et le régler à votre guise grâce à la télécommande ou au programmateur accessible depuis votre intérieur.

L’entretien d’une ventilation positive est-il difficile ?

De la même manière que pour l’installation, entretenir son système de ventilation positive est très simple, et n’exige pas un effort fastidieux et régulier. Pour veiller à ce que votre équipement fonctionne correctement et dure dans le temps, il suffit de prévoir un simple entretien annuel de votre appareil. Cette maintenance consiste simplement à changer le filtre contenu dans le caisson moteur une fois par an. Au passage, il est recommandé d’en profiter pour vérifier l’état du moteur, ainsi que le débit de votre appareil à la source. Étant donné le caractère annuel de l’opération, il vous est tout à fait possible de solliciter une maintenance effectuée par nos techniciens IÉNY.

Le choix d’une ventilation positive est-il économique ?

Les nombreux avantages techniques de la ventilation positive vous permettent de profiter d’un confort amélioré, et d’un air plus pur, le tout sans déperdition de chaleur. Si ce résultat peut être obtenu, il n’est pas à considérer au détriment de votre facture énergétique, au contraire. En effet, le fait de ne pas avoir à chauffer un air trop frais venu de l’extérieur, ainsi que l’aspect hygroréglable de l’appareil, vous permet de réaliser des économies estimées à près de 10% par rapport à un fonctionnement classique. Certes, la consommation électrique liée à la purification de l’air empêche d’obtenir de meilleurs résultats, mais le caractère plus pur de votre intérieur engendre un cercle vertueux pour le fonctionnement de l’ensemble de vos appareils de chauffage notamment.